Accéder au contenu principal

LE PRESENT S'EMBELLIT DU PASSE...!


Le présent s'embellit du passé.

Recueil : Les saisons (1769)
je me dis le soir sous mon toit solitaire,
J'ai fait ce jour encor le bien que j'ai pu faire ;
Mon cœur s'épanouit ; j'éprouve en un tel instant
Une céleste joie, un saint ravissement ;

Et ce plaisir divin souvent se renouvelle ;
Le temps n'en détruit pas le souvenir fidèle,
On en jouit toujours ; et dans l'âge avancé,
Le présent s'embellit des vertus du passé.

Du temps, vous le voyez, j'ai senti les outrages ;
Déjà mes yeux éteints sont chargés de nuages ;
Mon corps est affaissé sous le fardeau des ans :
Mais, sans glacer mon cœur, l'âge affaiblit mes sens ;

J'embrasse avec ardeur les plaisirs qu'il me laisse.
De cœurs contents de moi j'entoure ma vieillesse ;
Je m'occupe, je pense, et j'ai pour volupté
Ce charme que le ciel attache à la bonté.



Jean-François de Saint-Lambert
 DU PASSE

Commentaires

  1. Salut
    Un beau texte mais de 1769!
    Je me demande si nos élus actuel l'ont lu?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Gegouska,
    Un bien beau poème, merci beaucoup.
    Je te souhaite une très bonne journée, grosses bises, Véronique

    RépondreSupprimer
  3. je découvre ce poème de Jean François de Saint Lambert sur l’age qui avance (plus joli que la vieillesse ) et je le trouve juste, teinté de réalisme et de tendresse envers les rides qui donnent à la vie ses plus beaux atours , oui, car l'expérience est là et rien ne peut vous la retirer à présent. j'aime aussi ce vers "On en jouit toujours ; et dans l'âge avancé,
    Le présent s'embellit des vertus du passé". C'est limpide et beau :Merci Gégouska, j'espère que tu vas mieux?

    RépondreSupprimer
  4. nous avons de la chance si l'on peut profiter d'une vieillesse pas trop invalidante ! Il y a tant à voir et à faire maintenant pour s'occuper, profitons-en !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, joli poème que je ne connaissais pas. Bon mercredi, bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Si vous avez un compte Google , vous pouvez vous identifiez dans la liste déroulante commentaire
2)Si vous n'avez pas de compte Google , inscrivez votre Nom et votre URL , et seulement après rentrez votre commentaire
3)Pour les autres il y a toujours le lien Anonyme , mais n'oubliez pas de signer avec votre lien blog ou votre petit nom pour que je puisse vous retrouver
Ensuite vous faites publier , et tout devrait être bon ...merci à vous
MERCI DE VOTRE PASSAGE SUR MON BLOG ET DE VOTRE COMMENTAIRE MES AMIS A BIENTÔT

JE SUIS l'ami Gégouska

Posts les plus consultés de ce blog

LE LOUP MORALISTE DU GRAND VOLTAIRE...!

Le loup moraliste
Un loup, à ce que dit l’histoire,
Voulut donner un jour des leçons à son fils,
Et lui graver dans la mémoire,
Pour être honnête loup, de beaux et bons avis.
« Mon fils, lui disait-il, dans ce désert sauvage,
A l’ombre des forêts vous passez vos jours ;
Vous pourrez cependant avec de petits ours
Goûter les doux plaisirs qu’on permet à votre âge.
Contentez-vous du peu que j’amasse pour vous,
Point de larcin : menez une innocente vie ;
Point de mauvaise compagnie ;
Choisissez pour amis les plus honnêtes loups ;
Ne vous démentez point, soyez toujours le même ;
Ne satisfaites point vos appétits gloutons :
Mon fils, jeûnez plutôt l’avent et le carême,
Que de sucer le sang des malheureux moutons ;
Car enfin, quelle barbarie,
Quels crimes ont commis ces innocents agneaux ?
Au reste, vous savez qu’il y va de la vie :
D’énormes chiens défendent les troupeaux.
Hélas ! Je m’en souviens, un jour votre grand-père
Pour apaiser sa faim entra dans un hameau.
Dès qu’on s’en aperçut : …

A DEUX BEAUX YEUX...!